Le blog

de REIGNAC

Shares

2014 = (2001 + 2008 + 2010 ) / 3

31 mars 2015 | Par Nicolas Lesaint

 11083875_457398177745898_1785630646019980770_n

Petites journées de dégustations sur Saint-Emilion, premières dents noires, premiers index gauches ou droits violacés et creusés de fentes “légèrement” mises en valeur par les tanins du millésime 2014. Comme chaque année le village regorge de panneaux indicateurs de toutes formes et de toutes couleurs vous orientant vers telle ou telle propriété, tel ou tel lieu de sacre pour déguster les breuvages imaginés au cours des huit derniers mois écoulés. Certains ne sont présents qu’à un seul endroit, d’autres ne cessent d’être croisés, tout dépend du pédigrée.

Comme souvent la crachouille est elle aussi au rendez-vous accompagnée d’un petit vent qui sait décoiffer les visiteurs et leur rappeler que cette année le printemps se fait attendre. Oui on sent bien déjà que 2015 débutera comme un millésime un peu tardif. Certes les bourgeons situés sur les échards des jeunes plantes ont l’air de rentrer dans le coton mais pour autant on est loin des pointes roses que j’entre aperçois dans des zones viticoles plus au sud. En 1997 je n’étais pas encore vraiment sensibilisé à cette notion de date de débourrement mais on m’expliquait cet après midi se rappeler d’un début de floraison fin avril 1997 dans des zones précoces… On en est loin pour cette année mais heureusement, et c’est ce qui fait la magie d’un millésime, tout reste à faire et cela ne présage en rien du devenir de 2015 si ce n’est que l’on éloigne peut-être un peu certains risques de gelées très précoces.

11050751_457398211079228_9094254538443161741_n

Mais pour l’instant mis à part les techniciens que nous sommes les esprits visiteurs ne s’en soucient pas. Eux ce qu’ils voient ce sont plutôt les giboulées, la boue sur les chemins et les parkings des propriétés qui les reçoivent et vers lesquels ils hésitent à lancer leurs véhicules. ” Tu pourras pousser, on y va, on se lance ? “

Bon, je dois bien avouer que j’aimerais pas être responsable technique sur bon nombre de propriétés que j’ai vues hier et aujourd’hui parce qu’à mon avis, la semaine prochaine je prévois quelques allées de vignes à refaire… Et en particulier à Petit Village…

CBaZmhfUwAA7lPC

© Neal Martin  :o)

D’habitude c’était au Grand Barrail que c’était le plus spectaculaire mais cette année pour le Grand Cercle, c’est à Barde Haut que nous nous trouvons et là pas de boue, non on sent que ça a été préparé et un ingénieux bidim recouvert de gravier assure un enfoncement relatif sans embourbage des véhicules. Bon, là aussi je voudrais pas être celui qui va enlever tout ça dans quelques jours mais au moins, c’est certain, on n’a pas à se demander si ça nous gène de marcher dans la boue, y en pas.

Bon, et les vins, hein on en pense quoi ? Ben on dit qu’il y a de bonnes, de très bonnes choses même, qu’on est bien content de nous au milieu de tout ce petit monde et que définitivement 2014 sera un joli millésime. J’ai vu passé une jolie formule qui résume bien tout cela où ce 2014 serait un astucieux mélange de la fraicheur de 2001 de la maturité d’un 2008 et de la gamme aromatique d’un 2010 savamment élaboré en quelque sorte ce serait un peu une formule mathématique qui voudrait que 2014 = (2001 + 2008 + 2010 ) / 3 (Hein Pascal tu veux quelques droits d’auteur ?  ;o) )

En tout cas c’est un peu ce que j’ai ressenti sur la Rive droite de ce que j’ai pu déguster, on verra bien si tout cela se vérifie demain et surtout jeudi lorsque je pourrai aller faire un tour chez les Big foots de la rive gauche il parait que les vins y sont très bons et c’est un rive droite qui vous le dit…

Nicolas.

Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :