Le blog

de REIGNAC

Shares

A quoi voyez-vous qu’il est là ?

28 mars 2012 | Par Nicolas Lesaint
Chacun observe l’arrivée du printemps selon ses propres critères. Pour moi, trois choses importantes à Reignac permettent de la noter.

La première, c’est la montée à fleur des engrais verts que l’on a semé juste après vendanges. Malheureusement avec les grands froids que nous avons eus, deux des quatre espèces que l’on avait semées ont été totalement détruites en cours de route…
C’est le cas pour notre Lin qui ne couvrira donc pas de bleu nos inter-rangs comme il a su le faire les deux dernières années. Dommage, mais ce n’est que partie remise. Il en fut hélas de même pour une bonne partie de la Moutarde semée sur les terroirs argileux.

En revanche, succès complet pour le Navet fourrager et pour les Navettes. Si vous venez à Reignac, c’est elles que vous pourrez voir couvrir de jaune les parcelles de Cabernets Sauvignons sur les Graves argileuses. L’effet est plutôt joli n’est-ce pas ?
Les carottes de ces Navettes vont être enfouies dès que la fleur sera passée, c’est-à-dire d’ici une petite dizaine de jours et l’on espère, comme on l’a imaginé, que celles-ci, hachées, participeront à une “dynamisation” de nos sols.
Le deuxième évènement qui marque l’arrivée de cette nouvelle saison et la reprise des activités printanières est, sans conteste, le redémarrage des travaux des sols sous les rangs de vigne.  Le déchaussage du léger buttage que l’on avait réalisé l’automne dernier est la première étape. Comme je ne souhaite pas travailler avec des décavaillonneuses, c’est donc avec un BRAUN et ses lames à oreilles que nous procédons. Nous pouvons alors avancer à des vitesses supérieures à cinq kilomètres par heure et ainsi couvrir des surfaces importantes en peu de temps. Vous pouvez juger  par vous-même de leur efficacité.

Avant de passer l’outil

Le passage du BRAUN

Le dernier évènement, et là c’est un argument de taille qu’aucun vigneron ne saurait contester puisqu’il est irréfutable… le voici :

Ohé ohé braves gens, les Merlots se réveillent !
Et en plus il se met à faire chaud.
Et puis les Forsythia sont là.
Et les Primevères sauvages aussi.
Et ma fille veut déjà aller à la plage…

Bref, finalement cela fait bien plus que les trois petites choses du début   :o)

Nicolas.

Commentaires(2)

  1. jean michel le pilote du tracteur


    tres bon pilote hihihi

Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :


  • Contact
  • Boutique
  • Vidéos
  • Blog
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Youtube
  • Instagram
  • Tripadvisor