Le blog

de REIGNAC

Shares

Super, on passe au GNR…

10 avril 2012 | Par Nicolas Lesaint

Depuis le 1er novembre 2011, il est obligatoire pour une exploitation agricole de changer de type de carburant pour l’ensemble de son parc de tracteurs.
En effet, une nouvelle réglementation européenne (directive 2009/30/CE) nous impose  d’ abandonner le Gazole que l’on utilisait depuis de nombreuses années et à se convertir à l’utilisation d’un gazole dit GNR dont le taux de soufre est beaucoup plus faible (10 mg/Kg contre 1000 mg/Kg pour l’ancien gazole).
Le but est d’abaisser les émissions polluantes des moteurs et d’améliorer la qualité de l’air que nous respirons. L’idée est bonne mais malheureusement le passage de l’un à l’autre n’est pas si simple que cela.

En effet, la mise en place du gazole non-routier dans une cuve ayant déjà reçu du gazole “classique” nécessite une vidange, voire un nettoyage complet de celle-ci pour préserver la qualité du produit et son taux de soufre. Et surtout car ce nouveau produit a un effet détergent sur tous les résidus de cuve ayant pu sédimenter auparavant… J’en vois qui ont déjà compris… “Super pour les filtres des tracteurs !”


En plus, il existe un gazole “été” et un gazole “hiver” dont la compatibilité de l’un envers l’autre est encore remise en question par certains.

Aussi nous est-il conseillé par les différents fournisseurs de gérer les approvisionnements de manière à ne plus avoir de produit “été” en cuve en saison hivernale… “En effet, une additivation pour la tenue au froid en cuve n’est pas une solution technique efficace pour toutes les situations .

Pour des raisons de stabilité, comme pour le gazole routier, il est recommandé de limiter à 6 mois au plus la conservation du produit dans les conditions standard de stockage.

En cas de stockage prolongé (> 6 mois) ou en cas de présence d’une quantité résiduelle en stock importante de gazole non routier qualité été à l’approche de l’hiver, il est recommandé de s’adresser à son fournisseur pour envisager des solutions afin d’éviter de rencontrer des problèmes lors de l’utilisation du produit”…

Et là, on se dit qu’au printemps qui suit le stockage hivernal ça ne va pas être triste… Parce que comme ils nous disent : “Il convient de prêter attention aux réservoirs des engins qui pourraient être à l’arrêt pendant une longue période, et pour ce faire se rapprocher des fournisseurs de matériel. Si l’engin est remisé plus de 6 mois, l’utilisateur devra envisager une purge (!!) du réservoir afin d’éviter le risque d’altération du gazole non routier” (spéciale dédicace pour les possesseurs de machines à vendanger qui ne tournent pas en saison).

Bref, que du bonheur en perspective !

Certains sont déjà passés à ce nouveau carburant sans aucun problème, d’autres apparemment s’en grattent encore la tête…


Pour nous, qui avions un stock important de fioul classique, la transition se fait cette semaine. Nous en profitons pour démarrer sur une nouvelle cuve aux normes.
Aujourd’hui, installation. Demain remplissage. Première utilisation d’ici à vendredi…


Notre stock de filtres est prêt…


Richard aussi…  ;o)

Nicolas.

Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :


  • Contact
  • Boutique
  • Vidéos
  • Blog
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Youtube
  • Instagram
  • Tripadvisor