Le blog

de REIGNAC

Shares

Et les Bambous avancent !

13 mai 2012 | Par Nicolas Lesaint

Ça y est, nous venons de franchir une grande étape dans la réalisation de notre station de traitement des effluents vinicoles par Bambous : ils sont plantés et oui on y est arrivés !!!

500 Bambous en pots de 5 à 15 litres, c’est pas vraiment facile à manipuler et en plus il faut faire de “jolis” trous pour les mettre en place.

Deux jours et demi de travail à six sur 3500 m². En plus, c’étaient les journées les plus chaudes de la semaine (27 à 29°C)… Le soir, les bras étaient fatigués…
Encore bravo à Hassan, Nathalie, Jonathan, Alphonse et Roland !

Le jeu consistait donc à reproduire le joli petit schéma ci-dessous :

Voici les différentes variétés en image, c’est toujours beaucoup plus parlant que de simples noms latins posés sur un papier : 

En fait le plus compliqué, je pense, aura été le traçage pour les planter en ligne. Mais bon, avec quelques cordeaux et trois bombes de peinture, on s’est pas mal débrouillé. Cinq cents petites croix au sol et malheureusement pour les “creuseurs”, pas un seul trésor à l’arrivée…
Les Bambous sont donc tous arrosés et n’ont plus qu’à pousser. Prochaine étape, il faudra les pailler au pied et semer du trèfle blanc entre eux pour nous faciliter l’entretien de l’espace avant qu’ils colonisent l’ensemble de la surface.

Voici donc ce que cela donne :


Nous sommes dans les temps pour rendre le système opérationnel pour septembre prochain. Il va falloir se pencher maintenant sur le système d’aspersion.
Quant à la barrière anti-rhizomes, je pense que l’on a un peu de temps pour la mettre en place. Ça pousse vite le bambou, mais quand même… On ne devrait pas être débordés d’ici à la fin de l’année…


Pendant ce temps, la vigne prend enfin son envol, début des ébourgeonnages lundi avec l’arrivée de nos 16 premiers saisonniers, renouvellement de la première protection phytosanitaire, travaux des sols sous les rangs. Pas toujours simple. Quinze jours sans pouvoir rentrer dans les vignes au printemps, ça marque. Mais on y arrive la preuve…


Bref, plein, plein plein de choses à mener de front avec en plus les assemblages du 2010 en cours pour une mise en bouteille à partir du 21 mai.
Mais bon, allez, on a tellement d’énergie que l’on vous en envoie un peu !


C’est cadeau, rien que pour vous… ;o)


Petite nouvelle de dernière minute, je viens d’apprendre que notre Château Reignac 2010 vient de recevoir une médaille d’or au Concours de Bordeaux… Yes!



Nicolas.

Commentaires(9)


  1. Bonjour,
    je lis avec beaucoup d’enthousiasme votre blog et vous félicite du contenu.
    Je suis trés interressé par ce système de traitement des effluents vinicoles . pourriez vous m’indiquer quelle surface de bambous est préconisée pour traiter un certain volume d’effluents. D’autre part, comptez vous traiter de cette façon vos effluents viticoles?
    Cordialement , Sébastien.

  2. Nicolas Lesaint


    La société PHYTOREM qui détient le brevet de ce système préconise 1m² de Bambous par hl de vin produit. La cuve tampon qui reçoit les effluents doit pouvoir recevoir 80% du volume annuel d’effluents et la totalité du pic de production des vendanges. Pour être certain d’avoir bien dimensionné ces cuves, nous avons choisi d’augmenter la surface de Bambou, nous avions de la place, pour pouvoir les vider plus rapidement lors des cycles d’arrosage. Pour l’épandage des effluents viticoles, le système n’est pas encore homologué mais est en cours d’étude pour l’être, les Bambous seraient capables de stocker le cuivre dans leurs cannes. Ça serait le top si c’était vrai. Les Vignobles Rousseau ont ce système depuis cinq ou six ans et y envoient déjà leurs effluents viti sans que la bambouseraie en souffre.
    Merci pour vos compliments et continuez à nous lire et surtout à commenter mes textes parfois un peu partie prix…;o)


    • Bonjour, quelques 5 années plus tard, comment définiriez vous ce procédé d’épuration? En êtes vous satisfait, avez vous récolté vos premiers bambous ?
      Cordialement
      LM


      • Bonjour Laurent après cinq années de fonctionnement je dois bien avouer que le système nous satisfait pleinement, pas de soucis depuis la mise en route si ce n’est sur la crépine d’aspiration devant restée amorcée et sur des liquides chargés cela n’est pas toujours simple. Le fait de pouvoir épandre l’effluent dès son arrivée reste un énorme avantage sur les autres systèmes nous assurant de n’avoir pas de stock à gérer sauf en période hivernale, un bon dimensionnement au départ reste donc capital. Du point de vue des analyses de rejet la dernière analyse était dans les normes demandées donc pour nous tout roule. Cette année en effet nous allons commencer à couper quelques cannes mais pas de façon systématique. Ces cannes seront broyées et épandues ou compostées nous verrons bien.


  3. Je vous remercie, j’avais deja été rendre visite au vignoble Rousseau et visiter leur installation. cette technique me parait etre un bon compromis cout/efficacite/respect environnemental.
    je vais me rapprocher de la societe phytorem.
    merci encore pour avoir pris le temps de me repondre
    cordialement , sébastien

  4. Sandrine Duffau


    J’adore!!!!! Shaka Ponk avec Bertrand Cantant….J’écoute ce morceau depuis des semaines. Le groupe est en tournée cet été nous esperons les voir, surement à Luxey avec peut-être une surprise sur ce morceau par exemple!
    Quelle energie!
    Sandrine Duffau

  5. Nicolas Lesaint


    Quand vous connaissez les dates, dites les moi, ça m’intéresse aussi…

  6. sandrine Duffau


    Quelles dates dans notre région, les Franco de La Rochelle le dimanche 15 juillet, le festival Musicalarue à Luxey(40) le dimanche 12 Aout et une date bordelaise le jeudi 11 octobre au Krakatoa. Autrement il y a des dizaines de dates en France et à l’etranger.
    Mais Musicalarue a notre preférence, après il faut choisir les soirées et cette année la programation est particulièrement tentante tous les soirs…
    Sandrine

  7. Nicolas Lesaint


    Merci beaucoup, je n’ai donc plus que l’embarras du choix !

Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :