Le blog

de REIGNAC

Shares

FLY-N-SENSE ou quand le vignoble prend de la hauteur…

11 mai 2012 | Par Nicolas Lesaint
Quand je vous disais que les robots étaient déjà parmi nous !
Après Wall-Ye dont je vous ai déjà parlé et dont j’ai bêtement raté les démonstrations de fin d’hiver qui ont eu lieu sur Bordeaux, voici le dernier né de la société FLY-N-SENSE.

Cette société, membre d’Aerospace Valley, est actuellement basée à Mérignac. C’est une équipe composée d’ingénieurs experts en systèmes embarqués et technologies aéroportées qui y travaillent.
C’est donc une société qui fabrique des Drones et qui les utilise pour des missions d’observations de ce que vous voulez : opérations militaires bien souvent mais aussi assistance aux combattants du feu ou à tout autre service d’intervention lorsque les conditions sont plus que particulières.
Vous pouvez regarder cette petite vidéo promotionnelle qui nous montre la palette d’utilisation de ces petites merveilles de technologie.

Mais pour nous, professionnels de la viticulture et hommes du 21ème siècle ne refusant pas la technologie et les nouveaux outils, c’est plus particulièrement le Scancopter 450 qui nous intéresse. Mais non, ce n’est ni une nouvelle version de Supercopter ni un nouveau scanner volant relié directement à votre bon vieux PC. Quoiqu’on est pas si loin que cela de la réalité…

Ce petit bijou de technologie “est capable de voler à 70km/h à un centimètre ou à 260m du sol. Muni d’une caméra, il peut fournir en temps réel des informations sur l’état sanitaire du vignoble à certaines périodes du cycle de développement de la vigne” (d’après Gabriel Cordé dans La dépêche).
” L’interface graphique utilisateur à laquelle est reliée le Drone en vol affiche alors en temps réel les paramètres de vol transmis par la télémétrie embarquée. Sa position est signalée sur un fond de carte avec plusieurs possibilités de représentation du terrain. Le plan de vol est aussi affiché et l’utilisateur peut agir directement sur celui-ci en modifiant la demande. Il est possible de traiter l’information des capteurs embarqués en temps réel et de présenter les résultats sur un fond de carte géoréférencé “.

La télédétection par avion ou satellite a déjà fait ses preuves en matière d’observation et d’analyse des sols, des ressources en eaux, de la nutrition des cultures, etc. Pour ceux qui ont les moyens de s’offrir de telles prestations ou qui ont des propriétés dont la taille justifie l’utilisation de tels outils bien évidemment.
En revanche, cette fois-ci la recherche s’oriente vers des suivis de niveaux de maturité et donc de zonages des récoltes. J’imagine que les coûts de telles prestations devraient pouvoir être beaucoup plus abordables qu’avec un satellite mais malgré tout certainement à raisonner en fonction de la taille de son exploitation.

D’ici 12 à 18 mois, FLY-N-SENSE devrait proposer une application pratique à l’aide de capteurs permettant à la bestiole volant à 2m du sol de nous donner une vision aérienne de l’homogénéité de maturité de nos parcelles de Merlots…
Entre nous, rien de tel quand même que de goûter les raisins en compagnie d’autres personnes pour affiner ses dates de récoltes.

Autant je préférais Wall-E, autant je sais que là, ce nouvel outil pourra avoir son rôle à jouer au sein de ces grosses structures parfois incroyablement étendues et donc très compliquées à organiser lors des vendanges.

Mais certains ont déjà choisi une autre piste d’application qui à mon avis trouvera plus rapidement de nombreux clients : la communication…

J’avoue qu’il y aurait de quoi s’amuser avec un tel joujou…  :o)

Nicolas.

Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :


  • Contact
  • Boutique
  • Vidéos
  • Blog
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Youtube
  • Instagram
  • Tripadvisor