Le blog

de REIGNAC

Shares

Veillée d’armes…

20 septembre 2012 | Par Nicolas Lesaint


Ce matin, 2°C en se levant, ça fait bizarre, surtout qu’ils annoncent 26°C cet après midi. C’est sur maintenant, l’automne se rapproche…
  
Bon, je dois avouer que maintenant, on est prêts et bien prêts.

Toujours impatient, comme à la remise des résultats d’un examen de fin d’étude ou plutôt comme à l’attente du sujet sur lequel on va vous demander de plancher quelques heures pour voir si vous avez réussi à bien assimiler ce que votre professeur vous a enseigné.

Ici ce n’est pas un professeur mais plusieurs professeurs qui nous auront fait leurs cours magistraux pendant toute une année.
Ce n’est pas non plus une année de travail que l’on valide mais une succession de millésimes ou les précédents influencent les suivants.

Il y a des bases à bien assimiler. Ce que l’on décide une année engage la parcelle concernée pendant plusieurs années sur la voie qu’on lui a tracée. Bonne ou pas bonne d’ailleurs…
Pas de repêche, pas de deuxième cession où l’on pourra rattraper un déclenchement de récolte trop précoce ou trop tardif.
La prose devra être fluide, sans erreur mais quand même avec de l’accroche pour personnaliser l’ouvrage et parfaire la marque du Terroir.

Alors, en attendant, on révise ses grands classiques. On parcourt les différentes parcelles et on revoit ce qu’on y a fait ou essayé d’y faire. On mesure l’écart qu’il peut parfois exister entre la théorie et la pratique. Déjà on ébauche des plans d’attaque et des regroupements par thème pour accorder le raisin à l’expression du vin que l’on souhaite faire.

On peut voir que ça y est, c’est pour bientôt. Les rafles des Merlots sont dans le rougissement le plus parfait et déjà certaines sont en pleine lignification, indice d’un niveau de maturité qui approche à grand pas.


On se rend compte que l’on a bien fait de se donner comme orientation une attente plus poussée de la maturité des Sémillons lorsqu’on les voit prendre cette dorure à nulle autre pareille avec ces petites tâches de rousseur qui vous donnent envie de croquer dans ces perles solaires…


Le goût des baies change. On passe de la prune à la poire puis à la figue et on arrive maintenant sur les fruits rouges et noirs annonciateurs du moment que nous nous sommes fixé.
Les peaux lâchent de plus en plus leurs tanins, mais ça croque encore un peu trop et leur élasticité ne les montre pas prêtes à libérer le meilleur d’elles-mêmes.
Alors on patiente, on patiente…

Nous sommes à jour à peu près partout.
En veillée d’armes.
On peaufine une présentation pour l’oeil… On teste le matériel une dernière fois et le soutirage s’achève. On a même trouvé de quoi chauffer le local pour notre Balthus.
Ce soir, les quelques saisonniers qui étaient encore là repartent chez eux dans l’attente du jour J qui se situera certainement entre le 26 septembre et le 01 octobre.

Le 28 mai je vous disais J-120 cela nous amenait le 25 septembre et le 24 juillet, c’était J-66 soit un début de récolte le 27 septembre. Finalement l’estimation n’était pas si mauvaise que cela.
L’année étant un peu plus tardive que d’habitude, cela explique que l’on sorte de la moyenne habituelle.
Alors, c’est le moment où l’on interroge ses voisins. On va aussi voir leurs raisins. On s’observe. Chacun donne son avis, chacun a son idée et sa vision du millésime. Parfois comme l’achèvement d’une succession de difficultés que l’on veut bien vite oublier. Parfois au contraire, et c’est mon cas, la fierté d’avoir réussi à traverser sans embûche un millésime techniquement compliqué et à l’amener vers le meilleur de ce que nos terroirs pouvaient en tirer.
Ce millésime aura sa marque de fabrique, ça c’est certain.

La page est encore blanche.

A chacun d’écrire sa prose de sa plus belle plume.
En espérant que vous, qui serez nos correcteurs, saurez en apprécier les “verres”… ;o)

Nicolas.


Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :


  • Contact
  • Boutique
  • Vidéos
  • Blog
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Youtube
  • Instagram
  • Tripadvisor