Le blog

de REIGNAC

Shares

” Balthus 2012 : major sleeper of the vintage ! ” (Robert Parker)

28 avril 2013 | Par Nicolas Lesaint
Et bien oui, ça y est, M. Parker a sorti ses notes et ses appréciations pour le millésime 2012. Tout le monde attendait sa vision et ses impressions après qu’il ait laissé comprendre que le Merlot était pour lui à l’honneur cette année.
Pour nous, ce sera la satisfaction toute évidente de lui avoir plu, compte tenu de ses commentaires sur le Grand vin de Reignac et sur le Balthus et de se situer au même niveau d’autres grands vins dont j’ai apprécié la qualité au cours de ces Primeurs.
Avec nos deux 90-92, il est toujours assez difficile de comprendre qu’il n’y ait pas au final une réelle différence de note entre deux cuvées que je trouve réellement distinctes et avec leur typicité propre et leur propre générosité, mais que voulez-vous, les goûts et les couleurs…
Et puis peut-être y a-t-il une autre notion, celle d’un niveau maximal estimé pour une AOC donnée au-delà de laquelle il pourrait-être “scandaleux” d’aller…
Quoi qu’il en soit, il est toujours très agréable de s’entendre qualifé par Robert Parker d’être “ one of the most highly respected terroirs in Bordeaux “ et de ” major sleeper of the vintage pour le Balthus 2012.
Voici donc ses notes et ses appréciations : 

REIGNAC 2012    90-92
This blend of 75% Merlot and 25% Cabernet Sauvignon is a seriously endowed effort exhibiting a deep ruby/purple color as well as lots of toasty oak, graphite, black currant and barbecue smoke. It is a medium-bodied, impressively concentrated, well-balanced red to enjoy over the next 7-8 years.

Reignac is the poster boy for over-achieving generic Bordeaux. Owned by a conscientious wine lover, Yves Vatelot, this estate, which has one of the most highly respected terroirs in Bordeaux, sits high on a hill on the Right Bank.

BALTHUS 2012  90-92
A major sleeper of the vintage from Yves Vatelot, this 100% Merlot was fermented in barrel, which makes it a labor intensive as well as an intriguing proposition. Copious notes of chocolate fudge, black cherry jam, toast and graphite are present in this full-bodied, rich, enticing, well-made, long, rich, hedonistic Bordeaux Superieur. Drink it over the next 5-8 years.

Well, well, well, that’s not so bad…

Nicolas.
 

Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :


  • Contact
  • Boutique
  • Vidéos
  • Blog
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Youtube
  • Instagram
  • Tripadvisor