Le blog

de REIGNAC

Shares

Picolez avec la Poste !

12 juin 2014 | Par Nicolas Lesaint
Bon, comme je le disais précédemment, je suis un gaulois, donc un barbare doublé d’un sanguinaire inculte qui ne souhaite que destruction et mort de mes concitoyens, un pseudo Viking quoi ! D’ailleurs, je crois même que mon arrière, arrière, arrière ancêtre en était un. Donc, ne voulant que de mauvaises choses pour mes voisins et pour mon pays, je pollue et j’intoxique, c’est bien connu.
Heureusement, heureusement pour vous, on m’en empêche quand même un peu mais sournoisement je n’ai de cesse d’augmenter ma pression malveillante pour assouvir les pulsions de mes vieux démons.

Le législateur veillant à ruiner toute velléité de ce type, a trouvé la parade pour protéger les consommateurs que vous êtes, bêtes et influençables, qui pourraient céder au doux chant mélodieux de nos sirènes taillées dans nos plus belles cornes d’Auroch. Ainsi fut créée la loi EVIN !!!
Mais si, vous savez bien celle qui nous empêche de parler de vin, de voir quelqu’un en train de déguster, qui nous intime l’ordre de ne pas sourire quand on est pris en photo parce que ça voudrait dire que nos bouteilles rendent joyeux. Celle qui nous permet d’être hautement concurrentiels face à nos voisins morts de rire à chaque fois qu’on en parle avec eux. La viticulture n’est que le deuxième poste à l’exportation en terme de revenus nationaux derrière l’aéronautique, ça serait trop bête d’aider les viticulteurs à progresser !

On a même failli il n’y a pas si longtemps se voir interdire de parler de vins sous toutes ses formes sur le net. Et hop, terminés les blog de sommeliers, aux oubliettes ceux des viticulteurs, et oui, raconter comment on met tout notre amour dans nos raisins c’est déjà inciter les jeunes à picoler comme des trous en boites de nuit et leur dire rouler bourrer, vous verrez j’ai déjà testé le merlot pour vous c’est très marrant.

Comble du comble aujourd’hui c’est la poste qui se fait le relais de cette absurdité. Lançant une très bonne initiative de personnalisation de ses timbres postaux, un viticulteurs bourguignon a imaginé réaliser une série de timbres à l’effigie d’une de ses plus belles parcelles pour personnaliser ses vœux de fin d’année. Mais c’était sans compter sur l’œil qui nous surveille du haut de son mirador. Après, cette vidéo est beaucoup plus parlante qu’un long texte pour vous faire une opinion.

Et oui, Biloute était là, et même si accepter que certains utilisent son image pour tourner un film où l’on voit un facteur hilare réaliser sa tournée picolant petits jaunes sur petits jaunes, petit blanc et autres douceurs du Nord, ne pose aucun problème à la Poste, en revanche voir un pied de vigne de loin…

Deux poids, deux mesures et une attitude illogique et ridicule qui une fois de plus nous montre la stupidité de certaines lois poussées à leur paroxysme.
Merci à Ophélie Neiman d’avoir mis le doigts sur la chose et de façon plus large sur l’ensemble des incohérences de cette loi EVIN contre laquelle il faut lutter. Toujours aussi bonne sur ces sujets de synthèses, allez voir son dernier article dans lequel vous retrouverez plusieurs vidéos très didactiques : ICI.

Bougez avec la Poste mais surtout tenez vous à carreau et n’essayez plus, vous les irréductibles barbares que vous êtes, de vendre ou de parler trop fort de vos vins. Cela pourrait énerver votre président maintenant bien connu pour refuser régulièrement de trinquer avec ses hôtes de marques. Ou alors si en levant haut son verre à plusieurs reprises, regardant de droite et de gauche avant de le reposer bien vite sans y avoir collé une de ses lèvres de peur que M. EVIN vienne le gronder car pris en photo à ce moment là, il serait comme tout le monde embarqué dans l’engrenage d’une communication positive de nos vins.
ICI 
Santé à vous tous, Prosit Biloute et longue vie à l’apéro dînatoire. De toute manière très bientôt le timbre n’existera plus.

Nicolas.

Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :


  • Contact
  • Boutique
  • Vidéos
  • Blog
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Youtube
  • Instagram
  • Tripadvisor