Le blog

de REIGNAC

Shares

Une perle de civilisation…

8 mars 2015 | Par Nicolas Lesaint

IMAG0793_BURST002_COVER_1

Après une seconde nuit dans mon nouveau matelas à mémoire de formes que si tu oses te poser dedans tu n’arrives plus à en sortir, de toute évidence mon dos accepte enfin de me reparler et me lance un : “Tu vois que quand tu acceptes de m’écouter on peut progresser…” Donc, roulant vers le bord du cocon et luttant contre un enfoncement douillet face auquel n’importe quel humain normalement constitué ne pourrait résister, j’arrive péniblement à atteindre un des pieds de la table de nuit et tirant sur celui-ci progressivement à m’extirper de cette douceur réparatrice trop longtemps promise mais non atteinte pour cause de matelas ferme et non mi-ferme acheté chez un revendeur peu compétent en matière de conseils…

Donc, roulant jusqu’à la salle de bain et après une rapide préparation, place au petit déjeuner.

Mince, -1°C ce matin, il va falloir que je dégivre mon pare-brise…

Attrapant une bouteille vide de mon lait préféré je la remplis doucement d’eau tiède tout en houspillant ma Lilou pour accélérer un peu le mouvement si elle veut pas que je la fasse décoller plus rapidement de devant son bol de Benco… Et que je râle et que je tire mon sac et que je mette mon blouson pour finalement me retrouver devant mon BatCombo encrouté d’une magnifique couche de givre avec ma Lilou habituée au rituel du dégivrage maison à l’eau tiède, qu’il ne faut jamais faire parce que Carglass vous l’a bien dit un choc thermique et paf Madame Denise on vient chez vous…

Bon bref, faites ce que je dis et pas ce que je fais, c’est alors que débouchant ma bouteille de Lactel à l’eau tiède je vide d’un geste élégant l’ensemble du contenu me rendant compte trop tardivement qu’entre deux éclats de voix, ben de toute évidence un tour de passe passe a fait que ma bouteille d’eau s’est transformée en une véritable bouteille de lait qui désormais figé en masse sur le dit pare-brise donne un aspect tout à fait original à mon LactoCombo… Je vous dis pas nos têtes et forcément on se dit que là, la journée démarre sous les meilleurs auspices…

Mais aujourd’hui tout va bien, le programme, plus qu’intéressant m’amènera à deux endroits. Le premier sera Troplong-Mondot pour découvrir la “Perle” de Quintessence imaginée par Franck Jugelmann, maître de chai de Fonplégade, et réalisée depuis deux ans par la société Quintessence. Le tout animé par une dégustation de vinifications comparatives des mêmes raisins en demi-muids, dans la Perle par pigeage ou dans la même Perle par maintien sous pression de 0.5 bar (pression générée par les gaz de fermentation) assurant une immersion du chapeau de marc tout au long de la vinification et ça, je trouve que c’est bien intéressant et que les adeptes des vinifications où l’on ne fait rien et où on laisse faire le raisin devraient bien s’en inspirer. Après une présentation de l’origine de la création de l’objet et dégustation comparative je dois bien avouer que je reste malgré tout mitigé dans mes constatations et mes appréciations même si de toute évidence la vinification par mise sous pression est bien supérieure à celle par pigeage. Le demi-muid bien que beaucoup moins tannique et puissant m’a énormément plu également, alors peut-être est-ce l’assemblage des deux techniques apportant des structures différentes qu’il faille retenir. Dans tous les cas je retiendrai surtout l’imagination et le côté volontaire de Franck pour avoir réussi à créer ce fût et à pour s’être donné les moyens de concrétiser ses rêves et rien que pour cela :  Bravo.

11018303_444378132381236_6917913013840386501_n

Après… “petit” repas réalisé par les “belles perdrix” que je vous dis que ça avec des Troplong 2007 et 2011 superbes.

Juste le temps d’avaler un café pour digérer tout ça et c’est reparti pour Reignac pour la deuxième mission de la journée : visite de la future cité de la civilisation et du vin en construction à Bordeaux !!!

IMAG0759_1  IMAG0762

Tout droit issue d’une volonté de créer à Bordeaux un lieu dédié à la civilisation du vin, ses origines, ses différences, ses techniques, sa découverte et de mettre en avant toutes les créations artistiques liée à lui. En mars 2016, ce magnifique lieu en bord de Garonne ouvrira ses portes.

Spirale dorée, rappel du vin tournant dans le verre, sur le site des Forges aux Bassins à Flots, la structure est impressionnante, fourmille de monde et je reste toujours pantois devant de tels bâtiments me demandant toujours comment des hommes sont capables d’imaginer ce genre de choses, de les coucher sur le papier, de lancer les travaux et de réussir à tout penser avant de les faire pour qu’au final tout coule de source et s’emboîte parfaitement.

IMAG0777_1

Bon Ok, il y a encore du travail mais aux dires de notre guide pour le moment ils sont parfaitement dans les temps moyennant une “petite” rallonge budgétaire qui a fait couler un peu d’encre… Au final un projet à 80 millions d’euros qu’il va falloir désormais rentabiliser imaginant ce bâtiment comme le point de départ d’une foultitude d’animations et de possibles pour toutes les propriétés du bordelais.

IMAG0774_1 IMAG0787_1

Donc on essaie d’imaginer les emplacements dans les espaces on se voit déjà dans le restaurant panoramique on entend les spectacles dans l’auditorium prévu, on sent les arômes, on comprend le vin et ses évolutions.

La structure est belle, voutée, courbe, rassurante de l’intérieur laissant présager un réel endroit de convivialité dont le prix de l’entrée devrait quand même dépendre de ce qu’on y trouvera. On nous parle quand même d’un billet accès libre aux environs de 20 euros… Bon, là je ne sais pas si c’est réaliste et si nos touristes nautiques s’y retrouveront, peut-être si des partenariats avec d’autres visites sont prévues en même temps, des remontées en bateaux vers…. Reignac par exemple on est pas loin de la Dordogne !!! ;o)

En plus la journée et la météo s’y prêtaient bien pour que le moment soit plus qu’agréable, une bonne entrée en matière pour un week-end qui s’annonce printanier le tout agrémenté par des passages de grues confirmant que oui on tient le bon bout.

La semaine prochaine les Primeurs vont débuter pour nous mais déjà s’annonce pour la fin de la semaine prochaine une future nouvelle récompense pour nous et à n’en pas douter de quoi raconter quelques petites choses intéressantes pour vous les amateurs de bons vins……

Nicolas.

Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :