Le blog

de REIGNAC

Shares

Jour 1: Volume de vendange=h/3(piR²+Pir²+racine carrée(piR²-pir²)…

19 septembre 2018 | Par Nicolas Lesaint

ππ√20180919_161648

Tout en roulant sur le chemin de l’embauche, ce matin mon esprit s’égare entre les exercices de mathématiques d’hier soir avec Lilou, qui je pense vont désormais rythmer certaines de mes soirées cette année puisque quand tu passes en seconde ben faut passer la seconde…

Je me retrouve devant l’éternelle question du “qu’ai-je bien pu retirer de ces séances de tortures mentales qu’étaient pour moi la notion de rationalité, de coefficient directeurs, de droites affines ou pas, de raisonnement par l’absurde et plus tard de fonction logarithme, dérivées et autres matrices récalcitrantes dans ma vie d’aujourd’hui?”… A part m’empêcher de faire ce que je voulais dans mes études au début, faire des mathématiques abstraites m’a toujours laissé assez pantois… Un mode de raisonnement, une aptitude à aborder un problème de façon cartésienne peut-être, mais la notion de jeux mathématiques et de satisfaction à concrétiser un résultat basé totalement sur des notions dont je n’arrivais pas à palper la moindre bouée concrète à laquelle me raccrocher, m’a toujours laissé dubitatif… Mais désormais, c’est à moi de transmettre à ma fille ces notions qui sont encore aujourd’hui, malheureusement, considérées comme le meilleur moyen de sélection scientifique des étudiants et ce, même si honnêtement les dérivées premières aujourd’hui je m’en sers très peu… Il va donc falloir être convaincant dans les mois à venir pour motiver la Miss…

-“Papa est-ce que √2 est-il un rationnel?…”

-“Pffff….”

D’abord, est ce que la confirmation de la venue d’un coupeur est, elle, rationnelle? Ça, ça m’intéresserait davantage d’en trouver la démonstration irréfutable par l’absurde ou pas…

Pour démontrer que cette venue l’est, raisonnons donc de façon inverse: Cherchons à démontrer qu’elle est irrationnelle.

On pourrait donc écrire √venue=a/b = motivation à venir / rentabilité économique

donc (√venue)²=(motivation à venir)²/(rentabilité économique)²

donc venue = (motivation à venir)²/(rentabilité économique)²….

Bon je crois que je n’irai pas plus loin de cette tentative “absurde” d’application des lois mathématiques à la venue des saisonniers, peut-être qu’une fois de plus les mathématiques ne s’appliquent pas à la vraie vie, celle de tous les jours, celle qui vous oblige à vous lever le matin et à gagner votre pain. Ou alors si peut-être par Pythagore en considérant que le carré de la distance à parcourir pour venir est peut-être égale au carré de la somme du nombre de rues à traverser plus le carré de l’image médiatique que certains médias donnent de la viticulture… Allez savoir…

Encore dans mes réflexions métaphysiques et cherchant une intrigue thalesienne dans la détermination de l’existence d’un Nombre d’or en relation avec le dénombrement de mon effectifs de coupeurs, il faut bien que je me rende à l’évidence, il m’en manque 7 ce matin sur les 41 qui ont signé hier… Je pense qu’il va plutôt falloir que je me penche sur les lois de la probabilité de présence de l’inconnu x suivant une fréquence de tirage aléatoire donnée, basée sur la température extérieure peut-être, ou l’envie, le goût…

Toujours est-il qu’aujourd’hui il fait beau et bon ce matin. Un petit 15°C, pas d’humidité, le top. Alors petit discours d’accueil, rappel des règles de travail et puis hop c’est parti. 19 rangs au début sont menés puis 14 une fois que les porteurs se mettent en marche et que les trieurs s’en vont au cuvier. On lance la table vibrante, les sauterelles, le Mystral puis le bain densimétrique et c’est la première cagette qui est basculée… On retrouve les réglages, l’ouïe, la vue, le touché, les vibrations du sol, les papilles, tout se réveille et positionne sa sensibilité au maximum. En fait, je me prends pour un gosse…

Le Blanc fermente dans son coin et les volumes sont conséquents par rapport à d’habitude on attend même les dernières barriques recommandées pour assurer de pouvoir tout vinifier, 43hl/ha c’est du jamais vu en Blanc à Reignac.

20180919_161526

Ce sera d’abord les deux tronconiques sur pieds pour le Balthus, 75hl en tout, puis on basculera sur la première de nos 6 nouvelles cuves tronconiques inversées. Un A, le début d’un alphabet qui va nous accompagner tout au long de ces 20 jours de ramassages qui s’étaleront sur… On verra bien.

Désormais c’est les grand luxe au cuvier pour ce qui est la thermorégulation. Fini le système purement mécanique obligeant à anticiper plus que de raison les enclenchements de chaud et de froid avec trop souvent des “surprises”désagréables au matin avec des froids qui sont restés enclenchés alors qu’ils auraient dû s’arrêter… Pour autant, ma confiance en la technique et la thermodynamique des fluides, ça me dit quelque chose comme si j’en avais un peu mangé à une certaine époque de ma vie, fera que la prudence restera de mise…

Toujours est-il que désormais notre tableau de thermorégulation est un magnifique écran tactile de 55″, un ordinateur géant en fait, sur lequel par simple contact on a accès à tout en allant des cuves, aux divers bâtiments thermorégulés en passant par le fonctionnement en temps réel des groupes froids que désormais on peut surveiller de près sans découvrir trop tard qu’ils se sont mis en sécurité. Merci Air-Froid!!!

Donc je clique et hop la cuve 6 est mise en demande pour 5°C. Première préfermentaire à froid. Au mustimètre non corrigé, mais on est pas loin des 20°C, à l’encuvage on est à 13.8 potentiels, les rafles sont superbes, ça a du goût c’est top.

Le ronronnement des extracteurs du cuvier se lancent, je sens le plaisir qui nous envahit. Bon ok ça s’engueule déjà un peu dans l’organisation de la distribution de cagettes mais ça va le faire il suffit que tout le monde ne mette pas son grain de sel et fonctionne comme on fait d’habitude. Ça va le faire…

Un coup de fil, deux vendangeurs venant de la champagne cherchent à travailler en attendant leur contrat de lundi sur Castillon… Ben voilà ils sont motivés, on joue le jeu, les documents par mail, rendez-vous à 14h le temps de faire les contrats et hop ils viennent renforcer l’équipe. En les regardant démarrer leur rang je me demande comment à leur jeune age on peut déjà en être rendu à se demander quel centimètre carré de peau de leur corps peut être encore utilisé pour un nouveau tatouage… En tout cas ils sont là et ont l’air sympas alors cela fait toujours un rang de plus de ramassé à chaque tournée.

Le bain densimétrique calé à 10 degré probable en sucre ne nous laisse par remonter énormément de baies ce qui augure du belle homogénéité. Je suis toujours impressionné par le volume de débris secs sortis uniquement par cette simple table vibrante ajourée sur laquelle se fait le versement des cagettes pleine et dont le rôle principal est de réguler l(‘arrivée de la vendange dans l’égreneur.

20180919_174251

Comme quoi on n’imagine pas l’ensemble des débris secs coincés au sein même des baies…

Bon ce soir on fait le point des volumes rentrés: alors 75hl pour les deux cuves qui deviendront dans peu de temps des barriques de fermentation et la première cuve tronconique inversée… Bon elle est pas encore complètement pleine. Ben c’est pas grave donne moi la hauteur on va faire le calcul… Et m… une cuve tronconique inversée c’est quoi son volume… Put… de cours de math…

Volume d’un cône coupé…

2974160803_1_3_vineE43o

Bon ben va falloir s’y coller je crois…

Comme quoi, des fois, les maths, ça sert sur le terrain…

Nicolas

Un commentaire ?

Vous avez aimé ce blog, vous aimerez sans doute ceux-là :


  • Contact
  • Boutique
  • Vidéos
  • Blog
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Youtube
  • Instagram
  • Tripadvisor